Úditions alidades



alidades
librairie






 

 

 

 

 

 

 

 

 


éditions alidades



favorsky

39 avenue de Concise, Les Hermaïs 2, 74200 Thonon-les-Bains

Tél : 04 50 71 87 33

contact


Créées en 1981 sous la forme d'une revue, les éditions Alidades passent assez vite au livre, avec La Toile / La Tela de Mirella Muià, poème narratif à plusieurs voix sur le thème méditerranéen du voyageur et de la femme enfermée dans l'attente.

Le bonheur des rencontres et des amitiés conduit à explorer des champs tels que ceux de la poésie russe du vingtième siècle, et aussi de la littérature contemporaine de Sibérie orientale, prose et poésie.

Des hasards mènent à d'autres domaines au départ de différentes collections : textes satiriques (L'impertinent), poésie chantée (Le chant), essais (travaux), curiosités (trouvures), correspondances de peintres et publication de traductions historiques s'ajoutent à la Petite Bibliothèque Russe et à la collection Création qui accueille des poètes contemporains français et étrangers. Une collection vouée aux premières publications voit le jour sous le titre Echafaudage et les années 2009 et 2010 sont marquées par le lancement d'une collection dédiée à la poésie irlandaise du XXIème siècle : Irlande 21. Le catalogue compte aujourd'hui plus de 140 titres.

Nos ouvrages, pour la plupart de fabrication "maison" et de petit volume (de 24 à 64 pages), sont diffusés par nos soins, pour peu qu'on les demande, notre logique restant associative et non commerciale.

Comme de nombreux petits ou "micro" éditeurs, nous ne sommes guère en mesure de définir une "ligne éditoriale" : certains textes s'imposent, d'autres nous ennuient. C'est question de musique, d'originalité, d'exigence (ou de ce que nous croyons tel). Comme d'autres nous recevons nombre de manuscrits ; il en ressort que tout le monde écrit, que pas grand monde ne lit ; sans doute est-ce la règle et n'est-elle pas nouvelle. Bornons nous à regretter que la curiosité que nous espérons partager avec de nombreux lecteurs ne se manifeste pas plus souvent chez les auteurs en quête (ou en mal) de publication. E.M.


haut de la page