éditions alidades




logo

alidades
librairie






à voir

alain saey
albertine
toshiaki tsukui

 

 


Collectif

Le Crache-Tonnerre
contes traditionnels de l'Est sibérien

Version française élaborée dans le cadre d'un atelier de traduction franco-sibérien
Présentation d'Emmanuel Malherbet
Publié avec le soutien de l'association Eurcasia
alidades 2017, 12,5 x 21 cm, cahier, 44 pages, 5,70 €.
ISBN 978-2-919376-46-9


 

“Un jour un lion rencontra un loup:
– Où cours-tu comme ça comme un fou?
– Je me sauve de la mort.
– Qui t’a fait peur?
– Celui qui crache fort, le Crache-tonnerre!
Il a craché une première fois, il a tué mon frère, il a craché une deuxième fois, il a tué ma sœur, il a craché une troisième fois, il m’a cassé la jambe. Ne vois-tu pas que je boite?
Le lion poussa des rugissements qui firent trembler les montagnes et pleurer le ciel.
– Où est-il, ce Crache-tonnerre? Je vais le mettre en miettes! Sa tête, je vais la jeter par-dessus la montagne la plus lointaine, ses pattes, je les enverrai un peu partout!”

 

Les stries blanches du pelage de l’écureuil témoignent de la très ancienne caresse d’un ours ou la gueule allongée de l’élan d’une dispute dans la nuit des temps. De même il est bon de savoir pourquoi les hiboux n’ont pas de nid, pourquoi les chameaux aiment à se rouler dans la cendre, et ce qui fait que poule et chauve-souris ne se fréquentent pas. Tout fait signe, tout est signe, et dans une approche tout animiste des êtres et des choses, le conte entretient le bruissement du monde, invitant au recueillement devant les plus familiers mystères.
Les contes de l’Est sibérien ici présentés sont l’expression d’une réalité naturelle propre aux traditions bouriates, et plus largement des peuples du pourtour du Baïkal, comme en témoignent les thèmes d’inspiration eurasiate, où se côtoient lions, chameaux, panthères, ours et élans. Le questionnement qui les sous-tend reste, quant à lui, de l’ordre de l’universel. Car le conte n’a d’autre question à éclaircir que celle de savoir pourquoi le bric-à-brac du monde est comme il est. C’est qu’il ne va pas de soi que les lièvres aient la lèvre fendue et que la chasse soit si difficile.

Les versions françaises de ces contes sont le fruit d’un travail collectif impulsé par les Éditions Alidades, l’association Frans’Sib à Irkoutsk, l’association Eurcasia en France.

Couverture

Liste des contes :

Le moustique et la libellule
L’ours et l’écureuil
L’ours et la pie
Comment le chameau est devenu si laid
Le hibou paresseux
Le lièvre
Le renard et la glouton
Le brin d’herbe et le moucheron
Le renard et la lotte
La panthère et le silure
La neige et le lièvre
Comment les lions ont disparu de Sibérie
La fillette bienveillante
Le canard et le grand tétras
La fourmi et le serpent
Pourquoi l’élan tire un si long nez
La souris et le chameau
La poule et la chauve-souris
Deux souris
Lièvre-Menteur


accueil / haut de la page